Pokémon Utopia

La fusion de Pokémon no Sekai et Pokémon Journey.
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sur la route des mers

Aller en bas 
AuteurMessage
Kurt Rener

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 12/04/2009
Age : 30
Localisation : France

Carte de dresseur
Pokemons:
Inventaire:
Badges/rubans:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Sur la route des mers   Ven 24 Avr - 16:20

Suite de : Chute à vélo


Kurt pénétra dans Parmanie, et remarqua tout-de-suite les espaces naturels, bien plus nombreux que dans les autres villes. Ce qui frappa également Kurt, fut la manière dont les habitants étaient habillés. Au début Kurt pensa à une manifestation du genre carnaval, mais comprit finalement que c'était bel et bien la coutume vestimentaire de la ville qui était ainsi, un peu médiévale. C'était assez étrange.

En traversant la ville, Kurt passa devant ce qui s'appelait le Parc Safari, dont une pancarte indiquait une fermeture temporaire indéfinie pour rénovation. Curieusement, il ne fit pas attention au zoo Pokemon se situant juste à côté, et passa son chemin. L'atmosphère de la ville était étrange et pourtant Kurt s'y sentait assez bien, sans s'expliquer pourquoi. Parmanie avait plusieurs atouts touristiques : nombreux espaces verts, culture locale surprenante, proximité de la mer... Toutefois, Kurt n'avait toujours pas l'intention de traîner en ville, son but était de marcher là où il serait susceptible de rencontrer des Pokemons sauvages. Il arriverait bien un moment où Kurt s'en lasserait et comprendrait qu'il existait également en ville des activités liées aux Pokemons, à commencer par les arènes.

Alors qu'il se dirigeait vers une sortie de Parmanie, qui donnait sur la plage, Kurt fut interpelé par un homme d'âge mûr, qui n'était pas habillé comme les habitants de la ville : costume-cravate noir, il ressemblait plus à un homme d'affaires.

Homme – Hey, toi, tu n'es pas d'ici, n'est-ce pas ?
KURT – Euh, non, en effet...
Homme – Ca te dit de visiter un endroit touristique peu accessible ? Pour peu que tu sois un dresseur, ça t'intéressera sûrement.
KURT – (curieux) Ah ? Oui, je suis un dresseur. Et qu'est-ce que cet endroit a de si intéressant ?
Homme – Il s'agit du Massif Cendré, un endroit merveilleux où tu pourras trouver des Pokemons Feu difficilement capturables ailleurs ! Je te propose un aller-retour guidé pour 1200 pokedollars, pour que tu puisses aller y capturer un Pokemon !
KURT – (réfléchit un instant) Vous avez déjà capturé un Pokemon là-bas ?
Homme – Oui ! Une Galopa, très gentille. Viens avec moi à la sortie de la ville et je te la montre. Tu verras quel genre de Pokemons tu pourras aller capturer là-bas.
KURT – D'accord.

Kurt suivit l'homme jusqu'à l'extérieur de la ville, près de la plage. Il sortit sa femelle Galopa, qui hennit joyeusement en faisant son apparition. Kurt l'observa. Elle était magnifique. Ses crins de feu intenses illuminaient son pelage propre. Ses membres semblaient solides, sa corne aiguisée, ses yeux vifs.

Homme – Alors ?
KURT – Elle est très belle.
Homme – Tu trouveras d'autres Pokemons comme elle au Massif Cendré. 1200 pokedollars, et je t'emmène là-bas et te guide pour que tu y captures un Pokemon. Et après on revient ici. Moi ça me donnera l'occasion de revoir cette endroit volcanique, et Galopa pourra y retrouver sa terre natale, ça lui fera du bien.
KURT – D'accord. Je suis tenté.

L'homme afficha un sourire satisfait.

Homme – Tu ne le regretteras pas, j'en suis sûr !

Il se rapprocha de la plage, suivi par Kurt.

Homme – Lokhlass, go !

A la surface de la mer apparut un Pokemon marin à peau bleue, au long cou, avec une grosse carapace sur le dos. Il chantonna en regardant son dresseur puis Kurt, qui sortit aussitôt son Podedex pour se renseigner sur ce Pokemon : « Lokhlass, Pokemon transport. Ce Pokemon en voie d'extinction peut transporter des passagers sur son dos par-delà les océans. Le soir, on l'entend chantonner une complainte mélancolique, espérant retrouver ses rares congénères. ».

KURT – Oh... c'est triste...
Homme – Oui... Les Lokhlass sont pourtant des Pokemons adorables, toujours prêts à servir. Et leur robustesse est appréciée en combat.
KURT – Je peux le caresser ?
Homme – Bien sûr !

Kurt tendit la main vers la tête de Lokhlass, qui se contenta de le regarder avec gentillesse. Kurt lui gratouilla la mâchoire, ce qui sembla plaire au Pokemon qui inclina le cou, permettant à Kurt d'aller le caresser sur le sommet de la tête.

Homme – Il apprécie ce que tu lui fais ! Au fait, je m'appelle Elvion, et toi ?
KURT – Kurt.

Elvion souriant en regardant Kurt caresser son Pokemon. Puis vint le moment de s'installer sur la carapace de ce dernier pour faire le trajet jusqu'au Massif Cendré. Kurt paya Elvion et prit place sur Lokhlass, derrière lui. Elvion lui avait donné confiance, et à vrai dire, naïvement, Kurt ne s'était même pas méfié que cela pouvait être une arnaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sur la route des mers
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cormac McCarthy, La route
» FORSTER sans Ivory: A Passage to India (La Route des Indes)
» [News] Barres anti-roulis pour une meilleure tenue de route
» [diorama] Garage CITROËN de la route de Colmar
» Jack Kerouac - Sur la route et autres écrits

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Utopia :: L'Univers du RP :: Kanto :: Parmanie-
Sauter vers: