Pokémon Utopia

La fusion de Pokémon no Sekai et Pokémon Journey.
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Au feu Joëlle !!

Aller en bas 
AuteurMessage
Delze Seikiai
Arbitre
Arbitre
avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 02/03/2009
Age : 27
Localisation : Forêt de Jade

Carte de dresseur
Pokemons:
Inventaire:
Badges/rubans:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Au feu Joëlle !!   Lun 16 Mar - 19:36

________________________________
Traverser la Forêt de Jade ne fut pas une mince affaire pour notre jeune dresseur, mais grâce à ses Pokemons, Delze est parvenu à vaincre ses adversaire. Le voilà maintenant à Argenta où il doit affronter le Champion de l’Arène pour son premier badge.
________________________________



Débutons. Imaginez, dans un centre Pokemon, un jeune Leveinard qui, après avoir tenté d’emporter les Pokemons blessés d’un dresseur égoïste qui désirait qu’ils soient soignés sans que personne n’y touche, se serait vu mitraillé d’insultes et de damnations. Imaginez que ce dresseur, un jeune homme charmant mais plutôt dynamique, ait été jusqu’à se débarrasser du malotru par des coups de pieds. Imaginez donc la réaction de ce Leveinard, outré d’une telle agression et fâché d’avoir à subir de tels sévices, laissant sa peau prendre une teinte rouge et commençant à bombarder d’œufs cet innocent.

C’était une pure galère que d’éviter que d’éviter de se retrouver le visage couvert d’un liquide jaune et blanc gluant. Ce Leveinard était vraiment colérique, jamais je n’aurais imaginé quelqu’un de plus excité. Tous les patients, effrayés eux aussi à l’idée se prendre un œuf dans la poire, se cachaient derrière leurs chaises quand ils ne fuyaient pas la pièce. Une seule solution : sortir pour opposer à ses œufs des cailloux.
Une véritable guerre s’engagea, inégale car Leveinard bénéficiait d’une réserve de munitions inégale tant qu’il n’était pas exténué. A tour de rôle, nous attaquions notre cible ; les projectiles filaient, percutaient, tombaient, et chacun tentait de s’abriter de son mieux. On pouvait donner, en terme de points, un léger avantage à ce dingue, mais le match n’en était qu’à ses débuts, et la possibilité que, dans un élan de vaillance, je remonte au score, n’était pas à exclure.
Mais bientôt une silhouette fine et munie de belles formes passa la porte du centre, arrivant au milieu de ce champs de... pagaille. Cette charmante demoiselle à la chevelure aussi éblouissante que la peau de cet enragé arrivait, en toute bonne foi, pour stopper court à cette dispute qui n’avait que trop duré. C’aurait été une aubaine pour moi qui était en position de faiblesse, si ce triste et malencontreux incident ne s’était pas produit. Sa tenue, semblable à un drapeau blanc, ne fut que trop peu de temps à l’abri de toute impureté, car quelques gouttes de sang vinrent égayer cet ensemble trop monotone. Alors qu’elle arrivait, Leveinard évitait l’un de mes cailloux, qui en conséquence vînt s’écraser par malchance sur le merveilleux faciès de cette douce infirmière. En clair, elle venait de se ramasser une pierre en pleine face à la place de l’autre imbécile.

Cette personne si tendre qu’était l’infirmière Joëlle se transforma vite en une terrible femme aussi furax que dévisagée, et ce piètre Leveinard ne valait rien à côté de ce nouvel adversaire terrifiant. En effet, le Pokemon avait le défaut de fuir mes projectiles, ce qui n’était pas le cas de l’infirmière, qui bien que mitraillée par ces derniers, continuait de se précipiter dans ma direction. Même le plus rapide des Tauros serait resté blême devant une telle charge, et j’aurais voulu être marathonien pour pouvoir fuir une telle furie. Son Pokemon, effrayé par le mal qu’elle pouvait me faire, avait beau tenter de la rattraper pour la calmer, rien n’y fît ; en l’espace d’une seconde je la vis arriver à mes avants, et son poing devînt de plus en plus gros. Je sentis alors son coup s’écraser dans ma face pendant que je voltigeai quelques kilomètres plus loin, revenant par voie aérienne à la lisière de la forêt de Jade.


« Ouais, elle est à fond… »

Je revins en trombes, tel un mariole bouletique tant il fut persévérant dans sa bêtise. Je fus outré de constater que le centre avait retrouvé son calme après tous les efforts que j’avais fourni pour mettre le grabuge. C’était de l’ostracisme, refuser le souvenir de ma présence et des catastrophes que j’avais causé était comme un rejet de mon être, et je ne pouvais le tolérer. Me venger me semblait nécessaire, j’étais en proie à cette rage étouffante qui m’était si familière. C’est pourquoi je débutai dans ma réflexion d’un stratagème pour les exploser.

Quelques minutes plus tard, revenant au centre hospitalier après avoir racketté un type qui me guettait depuis mon départ de Jadielle et qui disait être détective privé, j’allais de nouveau à l’encontre de cette infirmière en apparence chaleureuse mais dans le fond démoniaque. Vêtu d’une longue tunique et d’un chapeau tous deux beiges et sombres, elle ne pouvait reconnaître mon identité, ce qui me garantissait une confidentialité parfaite. Tout d’abord, je voulais que mes Pokemon soient soignés.


« Nous allons nous en occuper.
_ Merci… Mais ! Attention à ne pas trop les toucher.
_ Euuuh très bien, nous y ferons attention.
_ T’as intérêt pauvre folle.
_ Pardon ?
_ Euuh merci beaucoup ! »


Ma plus grosse erreur. Non que ce ne fut pas prévu, mais c’était une erreur : me confronter directement à la patience. Je savais que c’était une épreuve difficile pour moi, attendre était probablement la chose pour laquelle j’étais le moins doué en ce bas monde. Une idée germa dans mon esprit, me permettant de constater que le PC était à ma disposition ici.

« Alors vieux Chen ?
_ Comment ?
_ Toujours pas de Pokemon à me donner ?
_ Je t’ai déjà dit que tu devais te débrouiller maintenant.
_ Qui ne tente rien n’a rien.
_ Tes Pokemon vont bien ?
_ J’en sais rien, je les ai pas encore vu depuis que l’infirmière les a emmené, je suis sûr qu’ils peuvent finir très mal si ils font une connerie.
_ Je ne comprend pas, que se passe-t-il ?
_ Rien, c’est la première fois que je rencontre un Colossinge féminin.
_ Oh mais il y en a beaucoup je te rassure !
_ Un dans chaque ville je crois.
_ Je ne crois pas.
_ J’espère.
_ Alors tu es déjà à Argenta ?!
_ Ouais, bientôt le Champion va ravaler ses dents.
_ Prends garde, même si tes Pokemon ont un avantage de type, le Champion n’est pas à prendre à la légère.
_ Si c’est du roc on ne peut effectivement pas le prendre à la légère, mais il va en baver. Bon, je me casse, mes Pokemon reviennent.
_ Très bien, à bientôt ! »




Fond Musical


Je coupai le PC, par amour du type air. Tout allait se passer très rapidement : un Electrode et l’infirmière arrivaient de chaque côté. Enfin ce Pokemon possédant la technique Explosion arrivait, n’attendant que moi. Je récupérai mes compagnons avant de me diriger vers la sortie. Là, je me retournai et sortis le cailloux de ma poche, prêt à le lancer sur le Pokemon foudre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Au feu Joëlle !!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Utopia :: L'Univers du RP :: Kanto :: Argenta :: PokeShop-
Sauter vers: